Je vous partage dans cet article des souvenirs de quatre danseurs qui s’ignoraient : des personnes que j’ai cotoyé, aimé, et vu se transformer grâce à la danse.


Plusieurs fois dans ma vie de danseuse contemporaine et de chorégraphe, j’ai accompagné des personnes qui résistaient à l’idée d’entrer dans leur corps (et dans leur esprit) par peurs, peur de la remise en question, peur du quand dira t’on, peur du ridicule, peur du changement, peur de la confrontation, peur de la difficulté de devoir bouger, peur, peur, peur… Je ne prétends pas ne pas en avoir, loin de là… Mais punaise, qu’est-ce que ça me gave parfois…Notre corps est un outil fabuleux, un temple que l’on n’habite pas, un trésor dont on ne prend pas soin…à cause de ces p. de peurs...


On est souvent pris par nos peurs, retenu par nos croyances, notre passé, les limites que l’on s’auto-donne, notre relation à notre corps n’y échappe pas. On a déjà une méconnaissance incroyable de son propre corps : on ne sait pas respirer, pas marcher correctement, pas se détendre, pas bouger. Tout s’apprend, ça c’est la bonne nouvelle !


Tout s’apprend et je peux vous aider sur ce terrain-là, c’est ce que je fais depuis 34 ans ! Je sais lire le corps et le mouvement, je sais comment vous re-mettre en mouvement, je sais vous soutenir et vous montrer la voie, reconnaître ce qui vous manque, et vous donner les outils pour entrer dans votre danse. Découvrez dès à présent les stages et programmes que je propose.

Voici donc 4 souvenirs de danseurs qui s’ignoraient :


1 -Je donne un stage : A a 25 ans. Au moment du bilan, elle partage que ce travail n'est pas pour elle pour l'instant, que c'est trop confrontant. Elle pense qu'elle est trop jeune. Cinq ans après, A revient suivre mon travail. Je suis surprise et émue à la fois. Cette fois elle est prête… On chemine ensemble pendant quelques années...

2- Je présente un spectacle dans le parc d'un château, Mu y assiste et prend un flyer, touchée par ce qu'elle a vu et ressenti. Quatre ans après, Mu vient suivre ma pratique, elle peut enfin se laisser aller. C’est difficile, elle a du mal mais tient bon, elle finit par y arriver après plusieurs années de danse associée à un travail personnel.

3- J.P est physicien. Il en a marre d'être dans sa tête et de ne pas vivre suffisamment son corps. Il s'accroche alors qu'il souffre notamment de l'immobilité de ses pieds. Lors d'un stage, c'est tellement douloureux pour lui que je me dis qu'il ne va pas revenir. Que nenni, il a vraiment envie que ça change. Au bout de quelques mois, le voilà qui invite les femmes à rouler par terre à une soirée dansante, tellement heureux de s'être libéré… et de le partager avec d'autres. Il est rayonnant. Aujourd’hui il fait même des spectacles… J.P est je pense la personne qui a la palme du nombre de stages suivis avec moi. C’est devenu un ami cher à mon cœur, et le parrain de mon deuxième fils.

4- A. suit mon travail depuis des mois, des années peut-être. Elle n’avance pas, est comme freinée par des éléments qui m’échappent. Un jour, comme par enchantement, quelque chose lâche à l’intérieur, elle « comprend » et l’énergie circule à nouveau : ouf ! J’en suis émue aux larmes.

J'ai ainsi pu assister à bon nombre de re-naissances de personnes coincées, enfermées, en difficulté avec leur mouvement, encombrées par leur propre corps. J'ai plusieurs fois pleuré d'émotion de voir une personne se transformer, laisser circuler à nouveau. C'est possible. Vous aussi vous pouvez y arriver !

Je peux vous accompagner si vous en avez besoin. N’hésitez pas à me contacter en m’écrivant à contact@danseetsens.com

Je vous conseille aussi de lire mes articles pour trouver des pistes, de regarder mes vidéos et d’écouter les audios gratuits.

Pour être tenu(e) au courant de mes actualités, abonnez-vous à ma newsletter : vous pourrez également bénéficier de mon e-book gratuit « 50 points essentiels pour se réapproprier son corps ».