Comment découvrir nos organes ?


Vous avez une méconnaissance totale des organes qui vous habitent ? Ils vous arrive de les sentir à cause du stress, ou des problèmes de digestion, mais vous ne vous souvenez pas un traître mot de comment c’est foutu, où est situé le foie (à droite ou à gauche ?) et vous vous en foutez royalement à vrai dire…

Vous en souffrez pourtant, souvent, parfois, ou vous avez créé tellement de couches entre vous et le monde, que vous ne ressentez plus rien, vous êtes comme un bloc de béton, ou armée d’une telle bouée que vous ne vous souvenez même plus de comment c’était quand c'était plat ? Je ne me moque pas, j’en ai une moi aussi…

Si vous vous reconnaissez dans une de ces situations, je vous invite à lire cet article…


Comment c’est foutu et qu'est ce qu'on peut faire pour connaître nos organes ?


Personne ne vous demande de connaître la physiologie et l'anatomie par coeur, sauf si vous voulez faire des études de médecine…

Mais c'est quand même important de situer le foie à droite, l'estomac au milieu, le coeur a gauche. On a deux poumons dont le droit possède trois lobes tandis que le gauche seulement deux parce qu'il y a le coeur qui prend la place.

Sacré cœur qui nous fait ressentir des sentiments pour son amoureux, ou de l’empathie pour les autres, mais qui fait surtout circuler le sang et amène l'oxygène partout…

J’ai créé il y a quelques années un spectacle en hommage à notre coeur que j’ai intitulé « Les sentiers du coeur » avec des amateurs et quelques professionnels. Sur les sentiers pour aller à la rencontre de l'âme sœur ou de ses voisins, le sang circule des artères aux zones d’isotonie ou se font les échanges gazeux et les veines remontent le sang chargé de dioxyde de carbone…

Ressentir ses organes passe donc par un minimum de connaissance de notre corps, je vous inviterai à regarder mes vidéos quand elles seront en ligne pour en savoir plus : mon idée est de vous mâcher le travail afin que vous sachiez l’essentiel…


Quelques conseils pour apprendre ressentir vos organes


Les ressentir est une autre deuxième étape : pour ce faire, je vous conseille de vous installer allongé au calme pour respirer. Comme pour tout mon travail, on commence par respirer.

Cela permet de faire cesser l'agitation, de calmer le souffle, d'être plus présent(e) à vos sensations, de prendre le temps pour laisser venir ce qui a besoin de venir.


Vous pouvez alors entendre les battements de votre coeur, sentir les noeuds dans votre ventre, ou jusque dans le dos puisque ça peut résonner jusque dans le dos. Vous pouvez entendre votre souffle circuler, l'emmener là où vous en avez besoin pour détendre un membre, une  articulation, une zone plus précise…


Vous pouvez utiliser les exercices de respiration proposés dans mon article : 5 conseils pour apprendre à respirer.


Allongé, vous pouvez secouer vos organes dans votre abdomen en vous balançant sur les côtés pour les détendre, et en tentant de les désadhérer des os pour qu'ils se libèrent.

Puis, initier le mouvement à partir de l’un d’eux, en partant du foie par exemple, et en bougeant à partir de votre ressenti.

Vous pouvez chanter dans un de vos organes, dans les intestins, le côlon ascendant, les reins, le cerveau, pour les apaiser, les décoller entre eux, faire en sorte qu'ils retrouvent leur espace. Pour cela vous choisissez une voyelle : A par exemple et vous faites vibrer ce A dans votre estomac par exemple et vous dilatez cet organe grâce à ce son. Si cela ne fonctionne pas comme vous voulez, essayez une autre voyelle ou un autre organe :)

Vous pouvez faire en sorte d’y projeter une couleur, une image, une musique qui vous fait du bien, une chanson…

Je vous inviterai aussi à visionner la vidéo sur le toucher dans laquelle je vous apprendrai comment entrer en contact avec la personne, avec ses organes, comment les stimuler, les équilibrer et les détendre.


En attendant, je vous souhaite de belles explorations, vous avez de quoi faire déjà de façon très simple et accessible à tous…

Je vous incite à écouter ce que vos organes ont à vous dire, à tester une alimentation différente si vous avez des problèmes colloïdaux, ou des sensations de brûlures dues à trop d’acidité… Je vous conseille également de regarder le travail d’Irène Grosjean ou Thierry Casasnovas à ce sujet.