Pour avoir confiance en soi, il est nécessaire d’avoir de l’estime pour soi. Avoir de l’estime pour soi, c’est avoir une bonne image de soi-même, et la changer si nécessaire.

Les personnes qui souffrent d'une estime d'elles-mêmes défaillante, peuvent apprendre à la restaurer, en commençant par se regarder et se considérer avec davantage de bienveillance.

Pour cela, il faut apprendre à se connaitre et décoder quel genre de situations créent chez soi de la tension, du stress ?
Vouloir être parfait par exemple : on croit qu’on ne peut pas décevoir les gens, qu’on ne peut pas se tromper, échouer, cela met beaucoup de pression.

Il s’agit alors d'être attentif.ve aux signaux révélateurs de stress comme des maux de ventre, ou quand on envoie les gens sur les roses. Quels sont les schémas de pensées qui vous causent du stress ? car vous serez ainsi à même de les contrer, les éviter. 

Cela demande également de cultiver un environnement de personnes qui vous tirent vers le haut, vous soutiennent et vous stimulent…inutile de suivre celles qui ne sont pas bien avec elles-mêmes, si vous l’êtes déjà.On est la moyenne des six personnes avec lesquelles on passe le plus clair de son temps, et autant les passer avec des personnes qui s'aiment.

S’aimer soi-m’aime, ce n’est pas être narcissique, c’est prendre soin de soi, réaliser ses rêves, ses désirs spécifiques en lien avec ses valeurs hautes.

Pour cela, il faut cesser de se comparer en permanence à une multitude d’individus est la meilleure manière de maximiser le stress. Cela crée des attentes extrêmement élevées et une pression insupportable pour nous conformer à des idéaux inatteignables. 

Cela demande de planifier son temps disponible pour cela et donc organiser sa vie de la meilleure manière. Cela demande aussi de la discipline pour atteindre ses objectifs, prendre des rv avec soi-même et s'y tenir.

En effet, vous pouvez avoir tendance à faire passer les besoins et les désirs des autres avant les vôtres, à vouloir tout porter sur vos épaules par volonté de tout con trôler, et avoir des difficultés à déléguer, sont des facteurs de stress.

Alors, que faire ? Les possibilités ne manquent pas mais le plus dur est souvent de les appliquer. 

Reposez vous régulièrement et donnez vous la priorité. Le but est de faire des choix pour votre corps et votre esprit, de sorte que vous puissiez également bien vivre à long terme. Vous le méritez et les personnes importantes pour vous le méritent également.

Si vous êtes constamment sous pression, il est d’autant plus important de prévoir régulièrement des moments de détente.
Votre bien-être ne doit pas être relégué au second plan mais doit au contraire toujours rester la priorité.

On délaisse malheureusement le système nerveux parasympathique : nous avons été conçus pour passer en mode «récupération » autant qu’en mode « action ». Celui-ci offre au corps et à l’esprit, le repos dont il a besoin pour se régénérer. 

Lorsque vous avez vécu une peur, un traumatisme, le simple fait de ralentir votre respiration envoie à votre corps le signal que la phase d’alarme est terminée, et que vous pouvez vous détendre. 

La nature, possède elle aussi la mystérieuse capacité de nous aider à guérir, et à nous rééquilibrer. Un environnement sain et vert aide à réduire le stress, et vous donne l’énergie et la force nécessaires pour affronter les aléas de la vie. Dans la nature, notre respiration se calme spontanément. L’être humain est fait pour vivre dans la nature, entouré de verdure et de lumière. Mais puisque nous n’avons pas toujours l’occasion de sortir, nous pouvons inviter la nature à l’intérieur. Jorn Viumdal auteur du livre « Skogluff » (l’air des forêts) Vingt minutes de marche suffisent pour réduire la tension artérielle et la fréquence cardiaque ainsi que le taux de cortisol dans le sang.

Eprouver de la gratitude diminue de près d’un quart le taux de cortisol, l’hormone du stress, dans le sang. Prendre le temps en fin de journée, de repenser aux événements pour lesquels vous êtes reconnaissant (en écrire au moins 3). Les rituels comme cinq minutes avant le début et cinq en fin de journée, peuvent déjà faire une grande différence pour se retrouver.

Lorsque vous n’avez plus les idées claires, écrivez. Cela aide à se vider l’esprit, et cela calme la zone cérébrale responsable des émotions. 

Préserver ou retrouver le plus souvent possible votre état de détente est en fait un véritable art de vivre en mettant des musiques qui vous motivent ou vous détendant aussi.

Bon processus à vous :)

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser. Si vous avez besoin d'accompagnement, je suis là ?