Cette pièce traite de l'héritage familial et collectif, des liens filiaux à travers la danse, la vidéo et quelques textes. Il nous plonge dans la mémoire de nos racines, de nos origines, de notre territoire personnel, des cycles «vie-mort-vie» (Clarissa Pinkola Estes).

Des portraits de Louison (105 ans), la danse qui réunit Patricia (54 ans) et sa fille, Gaia (26 ans), des vidéos de vieilles photos et de danses dans la nature, proposent des tableaux intimes soutenus par une scénographie sobre et délicate et des textes en partie écrits par les artistes évoquant le sentiment d'appartenance, l'expression de trois générations.

« Trouver sa place » est un parcours individuel, mais soumis à des influences de toutes natures, dont celle de l'impact des ascendants. En cherchant sa place, on fait partie d'un tout, on est « un morceau du monde » comme l'a écrit Gustav Jung.

Distribution
Création chorégraphique : Patricia Olive
Création vidéo: Etienne Eymard Duvernay
Présence de Louison Abeil
Danses/ textes : Patricia Olive, Gaïa Cornet
Création lumières et régie : Benjamin Croizy
Production : Delphine Teypaz

Aide et soutiens
Conseil général de l'Isère
Centre chorégraphique national de Grenoble, Compagnie Le Fil à la patte, Quai de Scène, Espace Vu d'ici

Crédit photos
Mathilda Olive