Le travail des sens est au coeur de mes enseignements. Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous 4 histoires marquantes qui me sont arrivées avec le toucher.

Voyager par le sens du toucher

Lors d’une formation de Body-Mind Centering, A me touchait. Je me suis mise à voyager dans mon corps à travers la peau, les tissus, les liquides, les os. C’est comme si je plongeais à travers toutes ces couches, accompagnée par A, capitaine hors pair de cette aventure. C’était dingue ! Je me souviens particulièrement de ce moment où j'ai pu ressentir ce qu’il m’arrivait, jusqu'à m'en émouvoir tellement c'était puissant et magnifique. Notre corps est un univers inattendu. Quand on s'y promène, il nous arrive de faire des voyages intérieurs bouleversants.


La puissance du toucher

En touchant le dos d'une femme pendant l’un de mes cours, j'ai ressenti une brûlure dans les mains, qui m'a obligé à les retirer aussitôt. J'ai été très surprise de ce ressenti, apeurée même. Je me suis demandée ce qui se passait, d'où venait cette décharge électrique. Est-ce que c'était moi qui l'avait provoquée ? Cela m'a préoccupé pendant un bon moment. Plusieurs semaines durant, cette élève ne vint plus au cours. Je demandais aux autres s'ils savaient ce qui lui été arrivé. J'ai finalement appris que cette personne avait un cancer du sein.

Le toucher : Histoires personnelles
Défaire des noeuds

Lors d’un cours, je vois M qui a du mal à lâcher ses jambes de chaque côté de son bassin en direction de la gravité. Je me dirige vers elle pour l'aider en la touchant. Dès que je pose mes mains sur ses fémurs, elle se raidit. Je sens que l'ouverture de son bassin est complètement bloquée. J'essaie de différentes manières, impossible. Je pense qu’elle a dû subir un viol… Une année plus tard, M me téléphone, et me raconte qu'elle a fait un travail personnel qui lui a permis de faire émerger des souvenirs complètement enfouis : elle a été victime d'inceste de la part de son père entre 4 et 13 ans… Elle ne s'en souvenait absolument plus. Pour survivre, elle avait complètement refoulé ces souvenirs. Quand elle m'a dit cela, je n'étais pas étonnée. Je me suis souvenue de la scène au milieu de la salle de danse une année plus tôt. Je crois que le travail du corps et le toucher permettent de faire bouger une énergie qui peut défaire des noeuds bien serrés suite à un traumatisme vécu.


Soulagée par le toucher

Je viens de me faire opérer de la rupture de deux tendons de l’épaule droite : c’est très douloureux. Je pleure beaucoup au début, c’est très douloureux et je suis très mal accueillie au centre de rééducation où m’a envoyé mon chirurgien. A vient me faire une séance de Body-Mind Centering : je la vénère car quand elle pose ses mains sur mon corps endolori, c’est comme si de l’eau nettoyait les plaies, m’enlevait la pression et me permettait de souffler un peu… Je ne l’oublierai jamais, jamais. Je n’ai jamais autant apprécié qu’on me touche avec une intention simple, bienveillante, pleine de compassion. Je pense qu’A ne s’imagine pas du bienfait que cela m’a procuré.

Grâce au toucher, j’ai ainsi pu assister à bon nombre de re-naissances de personnes coincées, enfermées, en difficulté avec leurs mouvements, encombrées par leur propre corps. J'ai plusieurs fois pleuré d'émotion en voyant une personne se transformer, se laisser circuler à nouveau. C'est possible.

A travers mes prestations, je vous invite à apprendre le toucher en pleine conscience : un toucher réconfortant, bienveillant, pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête, et dans votre vie. Vous pourrez ainsi soulager quelqu’un, vivre un équilibre personnel grâce à l’écoute et l’attention que vous aurez développé, et être plus dans l’instant présent. Vous contribuerez également à davantage de bien-être physique et moral et à un épanouissement relationnel.

Pour aller plus loin...
> Les stages et les programmes que je propose
> L'importance du toucher